Vuichard, partenaire de très haute horlogerie, le défi de l’impossible

Composé de 590 pièces, le mouvement de cette montre a demandé plus de 2400 heures de travail.

Pour la réalisation du boîtier, de la lunette et du fond arrière, une vingtaine de techniques d’usinage ont été testées afin de les façonner dans un cristal de silicium massif. Seul ce spécialiste haut savoyard de l’électroérosion de l’impossible a su relever le défi.

(…)