Articles de presse sur la société de Haute Savoie Vuichard SAS dans le magazine MACHPRO, spécialiste du micro usinage et pionnier de l’électro-érosion depuis 1967.

article-machpro-vuichard-nanocut-haute-horlogerie_12'05'15
Vuichard, partenaire de très haute horlogerie, le défi de l’impossible

Composé de 590 pièces, le mouvement de cette montre a demandé plus de 2400 heures de travail.

Pour la réalisation du boîtier, de la lunette et du fond arrière, une vingtaine de techniques d’usinage ont été testées afin de les façonner dans un cristal de silicium massif. Seul ce spécialiste haut savoyard de l’électroérosion de l’impossible a su relever le défi.

(…)

13-presse01
Une montre d’exception chez Vuichard

La sous-traitance française possède des savoir-faire hors du commun. Ainsi, cette PMI a contribué à la réalisation d’une montre exceptionnelle grâce à sa maîtrise des technologies de fabrication en micromécanique. En décembre, le créateur est venu chez elle, pour montrer la perfection de ce mesure-temps au corps en silicium, d’une valeur d’un million d’euros.

(…)

8-presse
Compte-rendu Industrie Lyon – Usinage

Philippe Vuichard dirige l’entreprise de sous-traitance en mécanique de micro précision Vuichard, créée par son père. Souvent citée par la revue Machines Production, c’est une référence en micromécanique, pour des pièces réalisées autant par électroérosion que par usinage dur et grande vitesse.

(…)

 

vuichard_doigt_meilleurs-voeux
Vuichard démontre que tout est possible en France

De plus en plus de donneurs d’ordres rapatrient leurs commandes en France pour des raisons de qualités, délais et, finalement, coûts inacceptables dans les pays soi-disant low-cost. Et c’est tant mieux. L’exemple ci-dessous démontre, en outre, les capacités de certains sous-traitants à réaliser l’impossible pour leurs clients.

(…)

Micro fraisage 5 axes
L’infiniment petite mécanique chez Vuichard

En sous-traitance micro-mécanique, une entreprise illustre bien ce qu’il est Possible de réalisepour tous les secteurs de l’industrie. Lors du salon EPMT de Genève, ce haut-savoyard démontrait un très grand savoir-faire pour l’infiniment petit. 

(…)

12_0208_EPHJ
Avant 1ère Salon EPHJ-EPMT-SMT

Cette pièce est réalisée chez le sous-traitant français Vuichard Michel par électroérosion à fil, avec un fil de diamètre 0,03. Les parois les plus fines font une épaisseur de 0,03mm.

(…)

3-presse03_1
Sous-traitance en micro-usinage chez Vuichard Michel

La société Vuichard Michel SA compte 43 ans d’expérience en électro-érosion. Créée par Michel Vuichard et dirigée maintenant pas son fils Philippe, elle dispose pour ses missions de sous-traitance de micro usinage d’un centre Matsuura à bâti gratté, broche 60 000 tours, déplacement à 0.1 μ pour le micro fraisage 5 axes à fraise de diamètre supérieur à 0,0.4 mm. Six machines d’électro-érosion à fil de plus de 0,03 mm et deux Sarix permettent de réaliser le microusinage de trous de plus de 0,025 mm de diamètre, et enfin dix machines d’électro-érosion par enfonçage assurent la réalisation des formes supérieures à 0.02 mm. La société réalise ainsi indifféremment les composants horlogers, médicaux, joailliers, l’outillage horloger, de découpage, d’estampage et d’empreinte de moule. Usinage de matériaux mêmes difficiles (titane, inconel, PEEK … ) pour des pièces unitaires ou en séries jusqu’à 2 000 000.

(…)

 

6-presse06_1
AVANT-PREMIERE MICRONORA – MATERIAUX

Vuichard Michel SA compte 43 ans d’expérience en électroérosion. Elle dispose pour ses missions de sous-traitance de micro-usinage d’un centre Matsuura à bâti gratté, broche 60 000 tours, déplacement à 0.1μ pour le micro-fraisage 5 axes à fraise de diamètre supérieur à 0,04 mm, de 6 machines d’électroérosion à fil de plus de 0,03 mm, de 2 Sarix pour réaliser le micro-perçage de trous de plus de 0,02 5 mm de diamètre, et enfin de 10 machines d’électro-érosion par enfonçage de forme supérieure à 0.02 mm.

(…)

 

1-presse01_1
Les pounièmes de la différence

Dans les moments difficiles, une stratégie différente permet de se détacher du lot. Répétée à l’envie, cette maxime est également vraie pour les petites entreprises. En micromécanique, un sous-traitant n’hésite pas à investir pour renforcer son savoir-faire si particulier.

Fondée par le Père, Michel, l’entreprise Vuichard est spécialisée dans l’électroérosion de grande précision en très petites dimensions. Micro-perçage sur machine Sarix, érosion avec du fil de 0.03 mm sur double wire de Charmilles ou enfonçage de formes difficiles avec 6 machines de la même marque, Vuichard est réputé pour faire l’infaisable dans les pièces de la taille d’un sucre, voire moins.

(…)

 

 

11-presse05
Erosion : pourquoi pas la série ?

L’électro-érosion est rentrée dans la famille de l’usinage par la porte de l’outilleur et du mouliste. Cette technique apporte pourtant d’autres potentiels, notamment en fabrication de séries. Un sous-traitant de la région de Haute-savoie l’a compris depuis fort longtemps.

Avec un parc-machines important d’électroérosion fil et enfonçage, Philippe Vuichard répond aux besoin les plus divers, de la pièce unitaire à la grande série.

(…)